ActualitéActualité

Actualité

CCCA, Québec International et l’économie canadienne

CanadaEnTete.pngEn février dernier, Québec International (QI) faisait partie des 13 organismes de développement économique canadiens à participer à la rencontre de Consider Canada City Alliance (CCCA) sur le thème du succès économique du pays. Plusieurs constats et observations fort intéressants ont été retirés de ce rendez-vous, et alimenteront très certainement les projets et activités de QI. Voici quelques extraits du communiqué de presse du CCCA qui démontrent bien les enjeux à venir, et la force de l’économie canadienne.

Exportations et incertitudes

« Le Canada est un pays exportateur. L’accès au commerce extérieur et à l’investissement est essentiel à la croissance économique durable du Canada et des villes membres du CCCA. L’économie mondiale subit un changement structurel fondamental. Le Brexit, l’élection du président américain Donald Trump, la croissance des classes moyennes en Asie et le changement subséquent du pouvoir économique représentent à la fois des défis et des opportunités pour nos économies urbaines.

» Deux initiatives de l'Énoncé économique de l'automne 2016 du fédéral traitent des principaux obstacles à la réussite économique des villes. Or, le CCCA a veillé à ce que l'expérience sur le terrain et l’expertise de ses membres soient pleinement intégrées à ces nouvelles actions du gouvernement fédéral. L’objectif du CCCA est d’intégrer les ressources issues du palier municipal à celles du niveau fédéral, pour offrir un guichet unique de services aux investisseurs étrangers. Pour ce faire, le CCCA s’est entretenu directement avec le ministre du Commerce international et le ministre de l’Innovation, des Sciences et du Développement économique, de même qu’avec KPMG, la société de recherche et de comptabilité qui mène des consultations avec les intervenants. »

Un plan audacieux pour différencier le Canada

« La créativité et la diversité sont des facteurs importants qui démarquent la proposition de valeur du Canada. Les membres ont accueilli favorablement l’annonce de la Stratégie en matière de compétences mondiales de l’Énoncé économique de l’automne 2016 et son plan audacieux pour la mettre en œuvre. Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada (IRCC) et Emploi et Développement social Canada (EDSC) ont tous deux informé le groupe de la consultation et du projet pilote de mise en œuvre de la stratégie et l’ont encouragé à y participer.

» "Le moment ne pouvait pas être mieux choisi a noté le président du CCCA, Ian G. McKay. Le voyage réussi à Washington du premier ministre Trudeau le 13 février dernier a confirmé l’engagement de l’administration Trump et du gouvernement Trudeau à l’accroissement de la prospérité de la classe moyenne. Après l’approbation du Canada, le Parlement européen a approuvé l’Accord économique et commercial global (AECG) le 15 février dernier." »

Le taux de chômage et le rôle des membres du CCCA

Comme soulevé par le PDG de QI, M. Carl Viel, « le Canada est l’un des pays les plus urbanisés de la planète. Selon les résultats du Recensement de 2016 publiés la semaine dernière par Statistiques Canada, l’influence économique des membres du CCCA touche 59,6 % des Canadiens. Les statistiques sur la population active indiquent que huit membres du CCCA présentent un taux de chômage sous la moyenne canadienne de 6,8 % et que les villes de Vancouver et Québec présentent un taux de chômage inférieur à 5 %. Ces statistiques montrent que les grandes villes canadiennes sont un partenaire important et un moteur essentiel du succès économique du Canada. »

C’est donc dans cette lignée que QI entend poursuivre son rôle dans l’économie canadienne, avec, bien entendu, les autres membres du CCCA et l’ensemble des intervenants de la région.

Consulter le communiqué du CCCA

Partager cette page

Vous pouvez partager cette page via:

Imprimer la page