ActualitéActualité

Actualité

Le talent d’ici en jeux vidéo rayonne en Allemagne lors du GAMESCOM 2017

De nombreuses entreprises québécoises se sont rendues à Cologne au GAMESCOM 2017Du 21 au 26 août, de nombreuses entreprises québécoises se sont rendues à Cologne au GAMESCOM 2017, le salon phare du jeu vidéo. Il rassemble pendant cinq jours plus de 875 exposants et 345 000 visiteurs, dont 30 500 représentants commerciaux, en provenance d’une centaine de pays. Pour cette édition, le Canada était le pays partenaire principal. Le ministère de l’Économie, de la Science et de l’Innovation du Québec a soutenu le kiosque canadien qui a été abondamment fréquenté.

La relève de Québec se démarque

À ce stand collectif ont participé, sous le branding Games from Quebec, 29 entreprises dont 10 de Québec – Berzerk Studio, Bishop Games, Chainsawesome Games, Frima Studio, Gingear Studio, Nine Dots Studio, Parabole, Polymorph Games, Sunny Side Up Creative et Sweet Bandits Studios. Ces entreprises ont profité du salon pour créer de nouveaux contacts et pour approfondir la coopération déjà mise en place.

Mentionnons au passage que :

  • Light Fall de Bishop Games exposé au Indie Arena Booth lors du GAMESCOM 2017Light Fall de Bishop Games a été sélectionné pour exposer au Indie Arena Booth, une espace de 1000 m² où sont présentés 80 jeux originaires de 24 pays, permettant ainsi aux petits développeurs de se démarquer de la masse.
  • L’équipe de Polymorph Games a dévoilé au Gamescom leur premier jeu, Foundation, un city builder qui a remporté les honneurs de la 3e édition de Catapulte. Comme ce type de jeu est très populaire en Allemagne, le studio a mis les bouchées doubles, notamment pour terminer la version jouable du jeu et rencontrer de nombreux éditeurs de jeu et des médias internationaux.
  • Grâce à leur proximité du Indie Arena Booth et grâce à leur partenariat avec Amazon/Lumberyard, Sweet Bandits Studio a pu faire rayonner son jeu Coffence pendant les quatre jours de salon.

Attirer l’attention sur l’industrie de Québec

Le créneau d’excellence Arts numériques et divertissement interactif (ANDI) a profité du salon pour attirer l’attention sur l’industrie à Québec et pour rencontrer des représentants de l’industrie d’autres régions du Canada et d’autres régions du monde. D’autre part, des représentants d’Export Québec, de la Délégation générale du Québec à Munich et d’Affaires mondiales Canada étaient sur place.

En amont de cette mission, 7 entreprises de Québec ont bénéficié de l’accompagnement de Pierre Moisan du CEIM dans le cadre des missions commerciales pour développeurs canadiens de jeux vidéo financés par Affaires mondiales Canada.

GAMESCOM 2017

GAMESCOM 2017

Partager cette page

Vous pouvez partager cette page via:

Imprimer la page