ActualitéActualité

Actualité

Ça bouge en sciences de la vie!

Les dernières semaines de l’année 2017 ont été riches en réalisations et en investissements dans le secteur des sciences de la vie et des technologies de la santé (SVTS). La région de Québec, particulièrement forte dans ce secteur, a été la première à contribuer et à profiter de ces grands mouvements. Québec International vous propose donc de survoler quelques-unes de ces importantes annonces qui ont contribué au développement et au rayonnement du secteur à l’échelle mondiale.

Stratégie québécoise et vidéo promotionnelle

Le 5 mai a marqué le lancement de la Stratégie québécoise des sciences de la vie 2017-2027 – L’innovation prend vie. Incluant des investissements de 205 M$ au cours des 5 prochaines années, la stratégie du gouvernement du Québec vise à attirer 4 G$ d’investissements privés au Québec d’ici 2022, et à positionner le Québec parmi les 5 pôles nord-américains les plus importants en sciences de la vie d’ici 2027.

En lien avec cette stratégie, Québec International et Montréal International ont dévoilé, en novembre dernier, une vidéo sur l’attractivité du secteur du secteur des SVTS. Adressée aux investisseurs étrangers, celle-ci met de l’avant les atouts du Québec dans le domaine.

Des chercheurs reconnus

2017-12-08_SVTS2.jpgDu côté de la région de Québec, de nombreux chercheurs en sciences de la vie ont été honorés, démontrant bien la force de la région en recherche dans le secteur.

Quatre chercheurs de l’Université Laval, soit Vincenzo Di Marzo, France Légaré, Sylvain Moineau et Josep Rodés-Cabau, figurent sur la plus récente liste World's Most Influential Scientific Minds. Ce palmarès recense le nombre de citations de travaux de ces chercheurs, démontrant que leurs recherches et apports sont utiles et pertinents pour la communauté scientifique mondiale.

Deux autres chercheurs rattachés à la Faculté de médecine de l’Université Laval ont également reçu des prix de l’Association francophone pour le savoir (Acfas). Jacques Simard a reçu le prix Léo-Pariseau pour ses travaux d’influence en sciences biologiques et de la santé. De son côté, Angelo Tremblay s’est vu décerner le prix Jacques-Rousseau, récompensant un chercheur dont les travaux transcendent les frontières scientifiques.

Plus récemment encore, le Dr Gary Kobinger, conjointement avec la Dre Qiu Xiangguo, a remporté le Prix principal d’innovation de la Fondation des prix Ernest C. Manning. Cette récompense lui a été remise pour l’élaboration d’un traitement contre le virus Ebola.

Des investissements et développements d’affaires majeurs

2017-12-08_SVTS1.jpgLes entreprises et centres de recherche de la région ont également été très actifs dans les dernières semaines et ont, bien entendu, été des acteurs centraux dans le rayonnement du secteur des SVTS.

Après avoir obtenu l’approbation pour la commercialisation en Europe et aux États-Unis de son produit principal, l’Intrarosa, l’entreprise Endoceutics a confirmé son installation dans la région de Québec. Cet investissement de 80 M$ comprend l’installation du siège social et d’une usine de fabrication.

GenePOC a lancé, aux États-Unis, le test GenePOC CDiff, qui permet d’identifier rapidement et efficacement les patients infectés par la C. difficile. Il s’agit du second test approuvé par la FDA en 6 mois mis en marché par l’entreprise.

Plus récemment encore, Atrium Innovations, fondée en 1999 à Québec, a été achetée par Nestlé; une transaction évaluée à près de 2,5 G$. L’achat de l’entreprise, spécialisée dans la commercialisation des produits de santé naturels éprouvés scientifiquement, vient démontrer que le travail réalisé à Québec est bien reconnu à l’échelle mondiale.

Les centres de recherche de la région ne sont pas en reste non plus. Le 15 novembre dernier, les gouvernements fédéral et provincial ont annoncé des investissements de plus de 100 M$ dans le développement d’infrastructures de recherche liées de près ou de loin à l’Université Laval. Plusieurs de ces espaces sont utilisés dans des recherches liées au domaine des SVTS.

Des événements d’importance

Deux événements d’envergure dans le domaine des sciences de la vie se sont tenus dans la ville de Québec au cours des dernières semaines, rappelant le rôle important de cette industrie dans l’économie régionale, et son ampleur à l’international.

Le Québec Outbreak Intervention Symposium (Québec OIS) s’est déroulé les 18 et 19 octobre dernier à l’Hôtel Château Laurier. Plusieurs intervenants de partout sur la planète y ont participé afin de discuter de maladies infectieuses et de réponses aux cas d’épidémie.

Cette semaine même s’est aussi tenu le 11e Forum de l’industrie de la santé de Québec (FISQ) au Hilton Québec. Au total, ce sont près de 500 participants de toutes les branches de l’industrie des SVTS qui ont assisté aux conférences et ateliers et qui ont pu échanger sur 2 journées bien remplies.

Le secteur des sciences de la vie et des technologies de la santé est donc bien actif dans la région et dans la province. La table est ainsi mise pour une année 2018 tout aussi débordante de bonnes nouvelles et de réalisations!

La région de Québec se démarque par sa capacité à créer et repousser les limites afin de propulser toujours plus l’innovation, notamment grâce à ses chercheurs de talents, lui permettant de rester à l’avant-garde dans bien des domaines.

Partager cette page

Vous pouvez partager cette page via:

Imprimer la page