ActualitéActualité

Actualité

Démystifier le bâtiment vert et ses certifications

Cette semaine, plusieurs acteurs en construction durable ont participé à deux activités organisées par le Créneau d’excellence en Bâtiment vert et intelligent (BVI) et divers partenaires. Celles-ci leur ont permis d’en apprendre plus sur les diverses certifications de bâtiments durables qu’il est possible d’obtenir, de même que sur la Maison SaSe, l’un des premiers projets québécois à s’être enregistré pour obtenir une certification complète LBC.

Certifications : Net zero carbone, Well, Living Building Challenge, Passivehouse, HQE

2018-02-23_FlashQI_BVI_act1.jpgCet atelier-conférence, présenté le 20 février par Vertima, proposait, aux participants, d’en apprendre plus de 10 différentes certifications écologiques utilisées dans le bâtiment en Amérique du Nord. Constituant l’une des premières formations du genre au Québec, cette activité a mis en évidence les principaux bénéfices et enjeux de chacune des certifications présentées.

La formatrice, Mme Josée Lupien, présidente de Vertima, a combiné enseignement technique et études de cas afin d’aider les participants dans leur processus décisionnel d’obtention de ces diverses certifications. Le public présent était d’ailleurs bien varié, allant du domaine académique à l’ingénierie, en passant par le manufacturier et simplement, des entreprises désirant réduire leur empreinte écologique.

Living Building Challenge : la Maison SaSe

Le 23 février, Zaraté + Lavigne Architectes a présenté, devant plus d’une trentaine de participants, l’un de leurs projets : la Maison SaSe (Saine et Sereine). Cette construction vise à obtenir une certification complète Living Building Challenge (LBC), une des normes la plus rigoureuse dans le secteur de la construction verte.

L’activité s’est poursuivie avec un panel de 4 entreprises ayant choisi de relever les défis de la certification LBC et qui ont partagé leurs enjeux et choix de produits dans ce contexte.

Par la suite, M. Maxime Brosseau, architecte associé chez Zaraté + Lavigne Architectes, en a profité pour partager avec le public les produits québécois innovateurs et responsables qui ont été analysés et utilisés dans le cadre du projet. L’objectif était d’aider les participants à soit identifier ces produits, soit commercialiser des produits répondant à ces critères.

Finalement, les participants ont pu profiter du temps restant pour rencontrer des représentants du Groupe Agéco, de Vertima et de Zaraté Lavigne afin d’obtenir plus d’informations sur les procédures à suivre pour certifier leurs produits à la norme LBC.

D’autres activités à venir

Les activités du Créneau d’excellence BVI se poursuivent au cours des prochaines semaines, avec :

  • Comment mesurer la performance environnementale des produits? – Le 8 mars 2018
    Cette formation, complémentaire à celle du 20 février, permettra aux participants d’en apprendre plus sur le rôle des certifications et les méthodes d’évaluation utilisées par celles-ci.
  • L’expérience constructive de Laurier Québec – Le 22 mars 2018
    Ce petit-déjeuner-conférence proposera aux participants de découvrir les critères à intégrer dans un appel d’offres pour la réalisation d’un bâtiment écologique en se penchant sur le cas de Laurier Québec.
Partager cette page

Vous pouvez partager cette page via:

Imprimer la page