Brèves économiquesBrèves économiques

Brèves économiques

Coûts d’exploitation d’une entreprise : Québec demeure au 1er rang canadien et mondial parmi les régions comparables

Documents attachés

Faits saillants

  • L’étude Choix concurrentiels 2016 de KPMG révèle qu’il en coûte 16,1 % moins cher de s’établir et de faire affaire à Québec, comparativement à la moyenne des villes des États-Unis (9,3 % en 2014).
  • Québec occupe le 1er rang mondial parmi les régions métropolitaines comparables, soit celles de plus de 500 000 habitants présentes dans les marchés à maturité, et ce, pour un deuxième exercice consécutif.
  • Parmi les 111 régions à l’étude, toutes catégories confondues, Québec occupe le 5e rang mondial (6e en 2014).
  • Québec enregistre des avantages-coûts compétitifs plus faibles que la moyenne des villes américaines dans les secteurs rattachés à la R-D (33,8 %), aux services aux entreprises (33,3 %) aux services numériques (29,3 %), et au secteur de la fabrication (9,8 %).
2016-KPMG-RMR-Quebec_AvantagesCouts-Mondial.png

Avantages-coûts d'exploiter une entreprise à Québec, classement mondial des régions de 500 000 à 2 millions d'habitants, 2016

Cliquer pour une version agrandie


2016-KPMG-RMR-Quebec_AvantagesCouts-RMR-Canada.png

Avantages-coûts d'exploiter une entreprise à Québec, classement des sept RMR canadiennes, 2016

Cliquer pour une version agrandie


2016-KPMG-RMR-Quebec_AvantagesCouts-SousSecteurs.png

Avantages-coûts d'exploiter une entreprise à Québec, par sous-secteurs d'activité, 2016

Cliquer pour une version agrandie

Commentaires

La région de Québec surclasse ses rivaux à l’égard des coûts d’exploitation d’une entreprise. L’édition 2016 de l’étude Choix concurrentiels de KPMG confirme que Québec maintient le 1er rang mondial parmi les métropoles de taille comparable, soit celles de plus de 500 000 habitants présentes dans les marchés à maturité pour ses avantages-coûts compétitifs. Cette étude bisannuelle indique qu’il en coûte 16,1 % moins cher de s’établir et de faire affaire à Québec comparativement à la moyenne américaine; une amélioration considérable par rapport au 9,3 % obtenu en 2014.

À l’échelle mondiale, Québec occupe le 5e rang (6e en 2014) derrière Mexico et Monterrey au Mexique (marchés émergents) ainsi que Fredericton et Moncton au Canada (marchés à maturité) qui sont des régions de très petite taille dénombrant moins de 100 000 habitants. Ainsi, elle s’inscrit comme la plus attractive parmi les sept RMR en importance au Canada et elle conserve le 3e rang parmi l’ensemble des régions canadiennes à l’étude.

L’étude de KPMG compare les coûts d’exploitation des entreprises et les facteurs d’attractivité rattachés à 19 types d’activités dans 111 régions métropolitaines présentes dans 10 pays. Elle met aussi en parallèle les facteurs qui influencent le choix d’un emplacement géographique, dont le bassin de main-d'œuvre qualifiée, les conditions économiques, le degré d’innovation, les infrastructures, de même que le coût et la qualité de vie.  

Bien que les taux de change en vigueur influencent le classement, la région évolue dans un environnement mondial de plus en plus compétitif où l’écart entre les juridictions s’amoindrit constamment. Pour se distinguer, Québec tire profit des différents programmes gouvernementaux canadiens et québécois qui offrent divers incitatifs aux entreprises locales et étrangères (crédits d’impôt et congés fiscaux) ainsi que du bas prix de l’énergie. De par son environnement régional, elle se différencie par ses faibles loyers industriels et ses salaires compétitifs, contribuant ainsi à réduire les coûts d’opération.

Les résultats de 2016 révèlent également que Québec démontre un avantage concurrentiel marqué au niveau mondial dans les quatre principaux domaines que sont la R-D (33,8 %), les services aux entreprises (31,3 %), les services numériques (29,3 %) et le secteur de la fabrication (9,8 %). Plus spécifiquement, du côté de la R-D, elle se distingue par ses avantages-coûts liés aux essais cliniques (34,7 %), à la mise à l’essai de systèmes électroniques (33,9 %) et à la recherche biomédicale (33,1 %). Les services aux entreprises s’appuient, de leur côté, sur les services financiers (32,7 %) et les centres de services partagés (32 %). Quant aux services numériques, qui constituent une force à Québec, ils démontrent leur compétitivité dans les secteurs du jeu vidéo (32 %) et du développement de logiciels (26,9 %). Notons que pour chacun de ses sous-secteurs, Québec occupe le 1er rang mondial dans la catégorie des régions comptant plus de 500 000 habitants et étant présentes dans des marchés à maturité. Pour le secteur manufacturier, Québec offre des coûts d’exploitation inférieurs à la moyenne des villes américaines pour l’ensemble des douze sous-secteurs. La fabrication d’équipements médicaux (13,4 %), de produits métalliques (11,8 %), de produits pharmaceutiques (11,5 %), de produits de plastique (11,2 %) et d’équipement de télécommunication (9,9 %) offre les plus faibles coûts à l’échelle régionale.

Ces résultats confirment que la région a les outils nécessaires pour attirer des entreprises étrangères et soutenir la compétitivité des entreprises locales. Québec démontre également sa détermination à maintenir sa position de tête parmi les endroits par excellence pour implanter et exploiter une entreprise au Québec et au Canada. Pour consolider cette réputation et se démarquer de ses concurrents, la région maintient une croissance économique soutenue et offre des établissements institutionnels, d’enseignement et de recherche de haut niveau, de même que des infrastructures industrielles et de transport de qualité.

Louis Gagnon
Économiste principal
Québec International

 
Partager cette page

Vous pouvez partager cette page via:

Personnes Contact

SabrinaBouchardProspection des investissements étrangers

Plus de détails

ThierryChampagneInvestissements étrangers

Plus de détails

JulieCarrierProspection des investissements étrangers

Plus de détails

Infolettre

Abonnez-vous à notre infolettre personnalisée et ne recevez que l'information qui vous intéresse!

Imprimer la page