Brèves économiquesBrèves économiques

Brèves économiques

La RMR de Québec inscrit un taux de chômage de 5,1 % en février

Documents attachés

Faits saillants

  • Selon l’Enquête sur la population active de Statistique Canada, le taux de chômage était de 5,1 % dans la RMR de Québec en février 2016, comparativement à 5,2 % en janvier.
  • La diminution de 0,8 % de la population active, supérieure au repli de l’emploi de 0,6 %, a entraîné le léger recul du taux de chômage, qui demeure l’un des plus faibles au Canada.
  • En février, la région de Québec comptait 439 300 emplois, soit 2 600 de moins qu’en janvier.
  • Sur une période de 12 mois, la région conserve une avance de 11 400 emplois, soit la plus élevée au Québec.
  • Au Québec, le nombre d’emplois a augmenté de 15 900 en février. Le taux de chômage est demeuré stable à 7,6 %.

Commentaires

En février, la RMR de Québec affichait un taux de chômage de 5,1 % (5,2 % en janvier), soit l’un des plus faibles au Canada. Elle dénombrait également 439 300 emplois, soit 11 400 de plus qu’à pareille date en 2015. La région maintenait le meilleur bilan sur douze mois à l’échelle québécoise, et ce, malgré un repli de 2 600 emplois entre janvier et février 2016. Son rendement s’inscrivait également comme l’un des plus élevés au Canada.

 

La relance de grands chantiers et l’accroissement des carnets de commandes ouvrent des opportunités d’emploi dans les domaines de la construction et de la fabrication. Pour les services, certains soubresauts persistent auprès de ses composantes, atténuant les perspectives favorables observées du côté commercial, des services d’affaires, du tourisme, de même que des services d’enseignement, de santé et services sociaux. Néanmoins, l’ensemble de ces facteurs soutient le besoin de main-d'œuvre dans la région de Québec qui se traduit par un faible taux de chômage pour l’ensemble des catégories d’âge. Pour une première fois depuis novembre 2014, les données non désaisonnalisées enregistrent un taux de chômage inférieur à 6 % pour l’ensemble des catégories suivantes : 15-24 ans (5,7 %); 25-54 ans (5,2 %) et 55 ans et plus (5,6 %).

 

La contribution de l’ensemble de son tissu industriel de la RMR de Québec permet de maintenir la vigueur du marché du travail. Cependant, dans un environnement où l’emploi et le taux de chômage atteignent des niveaux historiques et où la population active croît lentement, il peut survenir certains ajustements en cours de route. La baisse mensuelle du nombre d’emplois en février est d’ailleurs là pour nous le rappeler.

Louis Gagnon
Économiste principal
Québec International

Img _Flash QI_Breve _eco _vert

 
Partager cette page

Vous pouvez partager cette page via:

Imprimer la page