Brèves économiquesBrèves économiques

Brèves économiques

Croissance de 1,6 % du PIB réel au premier semestre de 2016 pour la RMR de Québec

Documents attachés

Faits saillants

  • La RMR de Québec a enregistré un PIB réel de 34,4 G$ au premier semestre de 2016, une hausse de 1,6 % par rapport à la même période en 2015.
  • La région a inscrit la meilleure croissance au Québec et l’une des plus élevées au Canada, soit plus particulièrement dans l’est du pays.
  • La performance économique régionale a reposé sur l’ensemble des secteurs manufacturier (4 %), de la construction (+1,3 %) et des services (+0,9 %).

Commentaires

Selon la récente mise à jour du Conference Board du Canada, la région métropolitaine de Québec a enregistré un PIB réel de 34,4 G$ au premier semestre de 2016. Elle a affiché une hausse de 1,6 % par rapport aux six premiers mois de 2015, inscrivant la meilleure croissance au Québec et se positionnant comme l’une des plus performantes au Canada. La région a d’ailleurs surpassé l’augmentation de 1,3 % observée au Québec et au Canada au cours de la même période. En effet, pendant que l’expansion économique se poursuit à Québec, certaines RMR canadiennes en importance ont toujours de la difficulté à se départir du climat de morosité qui les touche.

L’accroissement économique de la région de Québec s’observe dans l’ensemble de ses secteurs d’activité. Les domaines de la fabrication et de la construction ont bien fait au premier semestre, obtenant des hausses respectives de 4 % et de 1,3 %. La production de biens à valeur ajoutée et la compétitivité de la devise canadienne semblent jouer en faveur de l’industrie manufacturière. L’industrie de la construction continue de profiter des retombées des projets démarrés l’an dernier, mais aussi de la préparation de prochains grands chantiers. Quant au secteur des services, la hausse a été de 0,9 %. La gestion de son expansion influence son rythme de croissance, qui demeure positif.

Les résultats des six premiers mois appuient nos prévisions voulant que le PIB réel devrait croître d’environ 2 % dans la RMR de Québec pour l’ensemble de 2016. À l’image de l’an dernier, la région compte sur la croissance de l’ensemble de ses secteurs d’activité. Qui plus est, la reprise de l’emploi ces derniers mois, combinée au lancement prochain de nouveaux chantiers d’envergure et la majoration des revenus des ménages, constitueront d’autres facteurs pour appuyer l’expansion économique à Québec d’ici la fin de l’année.

Louis Gagnon
Économiste principal
Québec International

Breve-economique-orange

 
Partager cette page

Vous pouvez partager cette page via:

Imprimer la page