Brèves économiquesBrèves économiques

Brèves économiques

La RMR de Québec démarre l'année 2017 avec un gain de 1 300 emplois et un taux de chômage de 4,3 %

Documents attachés

Faits saillants

  • La RMR de Québec démarre 2017 de belle façon avec la création mensuelle de 1 300 emplois en janvier, pour atteindre 446 600 emplois.
  • Pour un troisième mois consécutif, la région inscrit un taux de chômage de 4,3 %, qui demeure l’un des plus faibles au Canada.
  • Le Québec débute également l’année du bon pied en inscrivant la création de 3 400 emplois par rapport à décembre. De plus, son taux de chômage poursuit sa baisse, soit de 0,3 point de pourcentage en janvier, pour atteindre 6,2 %.

Commentaires

La RMR de Québec entame l’année 2017 avec la création de 1 300 emplois en janvier par rapport à décembre, le plus fort gain observé depuis octobre 2016. Elle dénombre ainsi 446 600 emplois en janvier, un sommet mensuel pour la période couvrant les 18 derniers mois. Le bon début d’année permet de maintenir le taux de chômage à 4,3 %, et ce, pour un troisième mois consécutif. Enfin, la région affiche un taux d'emploi de 65,9 % en janvier, lui permettant de conserver le premier rang au Québec et de réduire l’écart avec ses consoeurs de l’Ouest canadien.

Selon l’Enquête sur la population active, le marché du travail observe des gains en début d’année principalement du côté des services. Les services financiers et d’assurances, de même que l’industrie du transport et d’entreposage semblent conserver l’énergie qu’ils avaient laissé paraître en fin d’année 2016. Les perspectives paraissent également favorables du côté récréotouristique et commercial. Quant à l’industrie manufacturière et au marché de la construction, il y a peu de variation et cela pourrait se prolonger jusqu’au début du deuxième trimestre, soit à l’arrivée du printemps.

La région de Québec démarre bien l’année. Le secteur des services demeure la principale locomotive de l’emploi et les autres secteurs emboîteront le pas graduellement en cours de 2017. Les résultats obtenus lors du récent sondage Léger sur la confiance des entrepreneurs, publié le 2 février dernier par Québec International, laissent d’ailleurs entrevoir d’importants besoins de main-d'œuvre dans la région. En effet, 66 % des chefs d’entreprise sondés prévoyaient embaucher en cours d’année. Ils désirent pourvoir des postes pour assurer la croissance de leurs activités, développer de nouvelles expertises et pallier au roulement de personnel.

Louis Gagnon
Économiste principal
Québec International

 
Partager cette page

Vous pouvez partager cette page via:

Infolettre

Abonnez-vous à notre infolettre personnalisée et ne recevez que l'information qui vous intéresse!

Imprimer la page