Brèves économiquesBrèves économiques

Brèves économiques

La RMR de Québec enregistre au mois de mai un gain de 2 300 emplois et un taux de chômage de 3,9 %

Documents attachés

Faits saillants

  • La RMR de Québec a enregistré la création de 2 300 emplois entre les mois d’avril et de mai, pour atteindre un nouveau sommet de 463 000 emplois.
  • La région prend ainsi le deuxième rang au chapitre de la création d’emploi parmi les huit principales RMR canadiennes, derrière Edmonton (+4 300 emplois).
  • Avec une augmentation de 0,2 point de pourcentage, le taux de chômage de la RMR Québec s’établit à 3,9 % en mai prenant ainsi le 2e rang au Canada derrière Peterborough (2,7 %).
  • L’excellent début d’année se poursuit pour la région alors que l’emploi inscrivait un 10e gain mensuel consécutif au mois de mai.
  • Quant au Québec, la croissance est de retour alors que 4 700 emplois ont été créés ce mois-ci et le taux de chômage a légèrement diminué pour atteindre 5,3 %.

Commentaires

Le printemps 2018 aura été favorable à l’emploi dans la RMR de Québec. Celle-ci a enregistré la création de 2 300 emplois entre les mois d’avril et de mai, pour atteindre un nouveau sommet de 463 000 emplois. La création d’emploi au mois de mai dans la région est la deuxième plus importante parmi les huit principales RMR canadiennes, derrière Edmonton (+4 300 emplois) et devant Ottawa (+1 200 emplois). Cette croissance est générée, entre autres, par la bonne tenue de l’emploi du secteur des services et dans une moindre mesure par l’embauche dans le secteur de la fabrication.

Alors que l’emploi inscrivait un 10e gain mensuel consécutif dans la région, le taux de chômage a augmenté de 0,2 point de pourcentage pour atteindre 3,9 % en mai prenant ainsi le 2e rang au Canada derrière Peterborough (2,7 %). Cette hausse est de bon augure pour la RMR de Québec, puisqu’elle est générée par une augmentation mensuelle de la population active (+3 100 personnes) supérieure au gain d’emplois. Phénomène observable pour un 3e mois de suite dans la région.

Cependant, la rareté de main-d’œuvre persiste dans la RMR de Québec. Le taux d’emploi a atteint 67,8 % au mois de mai, un sommet inégalé pour la région en plus de quinze ans. L’arrivée de l’été devrait permettre au marché de l’emploi de poursuivre sur sa lancée. Bien que la création d’emploi pourrait être plus modeste qu’en début d’année, les entreprises maintiendront leurs efforts pour pourvoir les postes vacants et assurer leurs croissances.

Émile Émond
Économiste
Québec International

 
Partager cette page

Vous pouvez partager cette page via:

Imprimer la page