Salle de presseSalle de presse

Publications

Brèves économiques

Le PIB réel s'accroît de 1,3 % au troisième trimestre de 2016 dans la RMR de Québec

Le PIB réel a augmenté de 1,3 % dans la RMR de Québec au troisième trimestre de 2016 par rapport au même trimestre en 2015, pour atteindre 34,6 G$. Le bilan des neuf premiers mois de 2016, pour la région de Québec, porte l’augmentation cumulative du PIB réel à 1,4 % par rapport à la même période en 2015.

La RMR de Québec affiche le plus bas taux de chômage au Canada en 2016, soit 4,6 %

Selon l’Enquête sur la population active de Statistique Canada, la RMR de Québec a enregistré le plus faible taux de chômage au Canada en 2016, soit 4,6 %. Le taux de chômage demeure sous la barre des 5 % pour une deuxième année consécutive (4,7 % en 2015).

1000 emplois créés en novembre portant le taux de chômage à 4,4 % dans la RMR de Québec

La RMR de Québec comptait 446 100 emplois en novembre, 1 000 de plus par rapport au mois d’octobre. Le marché de l’emploi est en croissance pour un sixième mois consécutif, permettant ainsi de dénombrer 600 emplois de plus par rapport au mois de novembre 2015.

RMR de Québec : Gain de 3 100 emplois en octobre

Selon Statistique Canada, la RMR de Québec a enregistré la création de 3 100 emplois en octobre par rapport à septembre, pour atteindre 445 100 emplois. La région se distingue aussi par un faible taux de chômage de 4,7 %, occupant, pour un septième mois consécutif, le 1er rang au Canada.

RMR de Québec : 526,7 M$ investis dans le secteur non résidentiel au cours des neuf premiers mois de 2016

Il s’est investi 526,7 M$ dans le marché non résidentiel dans la RMR de Québec entre janvier et septembre 2016, une baisse de 22,8 % par rapport à la même période en 2015. Les dépenses en immobilisation dans le secteur institutionnel sont demeurées stables (+0,4 %), alors qu’elles ont ralenti du côté commercial (-29,5 %) et industriel (-17,7 %).

RMR de Québec : Gain de 9500 emplois au troisième trimestre de 2016

Le marché de l’emploi s’est accéléré dans la RMR de Québec au troisième trimestre de 2016, alors que 9 500 emplois ont été créés par rapport au second trimestre. La région dénombrait 442 000 emplois au 30 septembre, le plus haut niveau observé en 2016.

Québec confirme sa position de tête au Canada avec l'ajout de 4 200 emplois et un taux de chômage de 4,7 % en août

Il s’est créé 4 200 emplois dans la RMR de Québec en août par rapport à juillet, un gain qui s’inscrit comme le plus élevé au Québec et le 2e plus important au Canada. La région comptait un total de 439 600 emplois le mois dernier, soit le niveau qui prévalait en février. La région conserve le 1er rang au Canada avec un taux de chômage de 4,7 %.

Croissance de 1,6 % du PIB réel au premier semestre de 2016 pour la RMR de Québec

La RMR de Québec a enregistré un PIB réel de 34,4 G$ au premier semestre de 2016, une hausse de 1,6 % par rapport à la même période en 2015. La région a inscrit la meilleure croissance au Québec et l’une des plus élevées au Canada, soit plus particulièrement dans l’est du pays. La performance économique régionale a reposé sur l’ensemble des secteurs manufacturier (4 %), de la construction (+1,3 %) et des services (+0,9 %).

Québec ajoute 2 900 emplois en juillet et inscrit le plus faible taux de chômage au Canada

La RMR de Québec a conservé le premier rang au Canada en juillet avec un taux de chômage de 4,3 %. La région s’est également distinguée avec la création de 2 900 emplois, prenant la première place au Québec et la 3e au Canada. Québec comptait ainsi un total de 435 400 emplois en juillet et inscrivait une deuxième hausse mensuelle consécutive, soit de 0,7 %. La région comblait une bonne partie du retard cumulé en début d’année et profitait d’une hausse graduelle de la population active (+0,9 % en juillet).

RMR de Québec : 344,4 M$ investis dans le secteur non résidentiel au premier semestre de 2016

Selon Statistique Canada, il s’est investi 344,4 M$ dans le secteur non résidentiel de la RMR de Québec au premier semestre de 2016, soit une diminution de 26 % par rapport à la même période en 2015. Le repli observé au cours des six premiers mois de l’année n’était pas unique à la région. Les dépenses en immobilisation se sont repliées de 8,8 % pour l’ensemble du Québec et de 0,6 % au Canada.

Imprimer la page